})(window,document,'script','dataLayer','GTM-MC2X5M2R');
Claude Andurand
Cabinet de psychothérapies et d'hypnothérapies à Pont-Saint-Esprit

Claude Andurand, magnétiseur à Pont-Saint-Esprit

 

Problèmes d’ ADDICTIONS


Et si, on ne parlait pas d’angoisse mais seulement de vide.

Qu’est-ce vraiment l’addiction ?

 Que ce soit l’anorexie, la boulimie, l’alcool, la drogue, le sucre, le sexe, le cannabis, les réseaux sociaux, les jeux vidéo, un type de dépendance physique tout est susceptible d’être des addictions. Comment comprendre ces phénomènes ? 

Le terme d’addiction, qui s’est progressivement substitué à celui de toxicomanie, est d’étymologie latine, ad-dicere « dire à », exprime une appartenance en terme d’esclavage, entraine une dépendance de produits consommées ou de consommation problématique qui peuvent emmener dans des conséquences négatives plus souvent pour l’entourage..

Ne vous dit-on pas esclave de la cigarette, du sexe…le mot addiction est totalement intégré dans le langage populaire anglais pour désigner toutes les passions dévorantes et les dépendances. Alors pourquoi vouloir consommer des substances à risque de dépendance qui peut amener une forte addiction?

Les consommations psychoactives:

 Produit agissant sur le psychisme, en modifiant l’activité mentale, les sensations ou le comportement, ou d’une addiction comportementale (tabac, alcool, médicaments, poppers, colles, solvants) ainsi que les substances illicites (cannabis, opiacés, cocaïne, amphétamines, etc)

Les addictions comportementales ou relationnelles:

Les troubles du comportement alimentaire, le surentraînement sportif, les addictions sexuelles ou au travail, etc…

Trouve t-on une angoisse de vide, et mise en place d’un substitut, incapacité d’arrêter le comportement. Est-ce réellement dû à une dépression. Et si, comme le sucre, le comportement alimentaire, l’alcool; le fait d’ingérer permettait de se sentir rassasié, rempli peut-être ressentir une dépendance physique ou pour s’en sortir il faudra un sevrage de cette drogue.

Angoisse de vide?

Et si, on ne parlait pas d’angoisse mais seulement de vide. Vide relationnel. Se sentir abandonné, exclus, perdu.

De la pose d’un diagnostic enfermant, on vous propose d’aller à la rencontre de votre premier besoin? Je ne vous dis pas que tout va se régler en un coup de baguette magique. C’est un vrai accompagnement. 

Sortir du cannabis sans aide est possible:

Par contre si vous voulez aller vite, faites comme Marc qui s’est sorti du cannabis, en marchant 5 heures par jour, de peur de perdre son épouse. Et non, ce n’est pas  une à deux séances d’hypnose qui vont vous faire dépasser ce comportement.  Il va y avoir un gros travail, personnel d'abord, remplir un carnet de bord avec ses hauts et ses bas. 

Chaque addiction ne se travaille pas pareil. Certains thérapeutes refusent de travailler avec une personne qui a besoin de se remplir par l'alcool, comme les substances psychoactives. 

Comorbidités:

L’atteinte simultanée de plusieurs troubles en plus de troubles psychiatriques sont une autre affaire que je laisse à d’autres professionnels.

Et chez vous qui est addict de quoi ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Arrêt du tabac, cigarette électronique

04 Juil 2024

 

                                            Arrêt du tabac, cigarette électronique

 
Sevrage tabagique et Hygiène de Vie:
 
Ce qui est sympa avec cette s...

EMDR pour qui, pourquoi

29 Juin 2024

 

           Mouvement oculaires type: EMDR pour qui, pourquoi
 
C’est quoi l’EMDR?
 
Le sigle veut dire: Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements ...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.